Au fond c’est quoi l’hypnose ?

 

Sans qu’elle fut nommée et empruntant des termes différents, l’hypnose a existé de tous temps… mais il faudra attendre :

  • 1841, pour que le mot hypnose fasse son apparition avec James Braid, chirurgien écossais ;
  • Et le siècle dernier, pour que l’hypnose devienne une merveilleuse technique de communication, de changement et d’apprentissage avec Milton Erickson (1901-1980), psychiatre américain, « thérapeute hors du commun ».

L’hypnose… voilà un mot qui ne laisse pas indifférent, qui suscite d’emblée une vive attirance, de la curiosité et/ou même parfois une profonde méfiance avec la crainte d’être manipulé ou endormi.

Rassurez-vous ! même si dans la mythologie grecque Hypnos était le Dieu du sommeil, l’état hypnotique n’est en aucun cas assimilé à un endormissement, ni même à une perte de conscience. Il s’agit en fait d’un état particulier, un état modifié de conscience, que nous vivons tous naturellement et même plusieurs fois par jour !

C’est tout simplement lorsque nous sommes ailleurs, plongé dans nos pensées, accaparé par ce film si passionnant, absorbé par la lecture d’un livre captivant… nous n’entendons même plus la voix pourtant audible… « allo, la lune » !

En séance, c’est un peu la même chose, mais le phénomène est amplifié avec le thérapeute qui vous accompagne et vous guide, pour puiser à l’intérieur de vous les ressources et compétences nécessaires.

L’hypnose, c’est une technique qui permet d’accéder en toute sécurité à une autre partie de vous même (appelée l’inconscient), d’ouvrir d’autres portes, d’autres voies afin de générer des attitudes et des comportements nouveaux et adaptés.

C’est bien sûr un puissant outil de changement.

Alors l’hypnose… OSE !

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter sur France Culture, l'émission "Avec ou sans rendez-vous ; l'hypnose et ses applications" avec Marcel Chatel, neuropsychiatre à Nice.